La croissance se poursuit à l’Aéroport international de Fredericton… 9 % en juin 2017 - Aéroport international de Fredericton
Nouvelles

La croissance se poursuit à l’Aéroport international de Fredericton… 9 % en juin 2017

août 3, 2017

Air Canada, WestJet and military aircraft at the Fredericton International Airport

Préparez-vous un voyage? Vous n’êtes pas les seuls, car les Néo-Brunswickois de l’ouest et du centre continuent à décoller en nombre record de l’aéroport international de Fredericton – une croissance de 9 % du trafic passagers en juin par rapport au même mois l’année précédente.

« Voyager est devenu un mode de vie et une nécessité pour les affaires », affirme la présidente et chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton (AAIF), Johanne Gallant.

« Les statistiques montrent qu’Air Canada et WestJet font un bon travail pour desservir le marché de Fredericton en offrant à nos voyageurs du choix et de la commodité à longueur d’année. Et on voit que les gens profitent du nombre croissant de nos destinations soleil chez Air Transat et Sunwing. »

À l’automne, l’arrivée d’un nouveau transporteur qui offrira ses services toute l’année, Porter Airlines, permet à l’Autorité aéroportuaire de croire que le trafic passagers continuera à augmenter, comme il le fait depuis sept ans. Bien que ce soit là de bonnes nouvelles, elles comportent leur lot de difficultés.

Travellers line up at the Fredericton International Airport.

L’aérogare de l’aéroport international de Fredericton dépasse la capacité pour laquelle elle a été conçue il y a dix ans et, bien que l’Autorité aéroportuaire ait trouvé des moyens créatifs de suivre la croissance du service aérien, elle doit faire face à la réalité : le bâtiment doit être agrandi. Le travail de conception est terminé et une gestion financière sérieuse permet à l’Autorité aéroportuaire de financer le tiers du projet de 30 millions de dollars au moyen de ses propres revenus. Elle cherche toujours à obtenir un partenariat avec les gouvernements fédéral et provincial pour le reste de la somme et a bon espoir d’en avoir bientôt la confirmation.

 

« Ce projet est essentiel, insiste Mme Gallant. Porter lance ses services le 12 septembre et le nombre de nos destinations soleil continue d’augmenter; un total de cinq vols est déjà annoncé pour la saison d’hiver 2018. Cette aérogare a besoin d’être agrandie pour que l’aéroport demeure un moteur de croissance économique de la région. »

L’aérogare rénovée et agrandie accueillera 500 000 passagers par année; son efficacité énergétique sera nettement améliorée; le salon des départs comprendra un café, une aire de jeu pour les enfants, plus de sièges et plus d’installations sanitaires. L’efficacité des contrôles de sécurité sera accrue dans un espace plus vaste et on notera aussi une augmentation des comptoirs de vente de billets. L’aérogare pourra alors jouer comme il se doit son rôle d’ambassadeur pour notre communauté dynamique, les visiteurs qui partent, les investisseurs potentiels, les voyageurs d’affaires et les dignitaires en donnant une première et une dernière impression qui représentera la région de manière favorable.


L’aéroport international de Fredericton accueille chaque année 377 000 passagers et offre quotidiennement des vols directs vers les grands carrefours aériens que sont Toronto, Montréal, Ottawa et Halifax ainsi que des vols saisonniers pour des destinations soleil. Les retombées économiques annuelles directes, indirectes et induites de YFC représentent 513 emplois, 8,5 millions de dollars en impôts au Nouveau-Brunswick et 24 millions de dollars à son PIB.Save

Save

Save

Save