cafe-airside

Le comptoir à café est maintenant ouvert le matin dans la salle d’embarquement

Étant donné que le trafic passager continue à fracasser les records, l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton (AAIF) rappelle aux voyageurs d’arriver bien en avance et de passer les contrôles de sécurité dès qu’ils sont enregistrés.

Cafe kiosk in departures lounge of Fredericton International AirportCette perspective semble un peu plus attrayante pour les personnes qui doivent voyager le matin : le comptoir à café côté piste sera désormais ouvert tous les jours de 4 h 15 du matin à midi.

Les passagers affamés n’auront pas à craindre de manquer leur vol, car ils pourront prendre un sandwich ou un casse-croûte et des boissons froides (sans alcool) après avoir passé les contrôles de sécurité. Mais surtout, le comptoir offrira thé et café aux voyageurs fatigués.

La plupart des compagnies aériennes recommandent d’arriver à l’aéroport :

  • 90 minutes avant un vol pour une destination canadienne,
  • trois heures avant un vol international (y compris les destinations soleil),
  • deux heures avant un vol à destination des États-Unis.

Pour les voyageurs du petit matin, à l’aéroport international de Fredericton :

  • le comptoir d’enregistrement de WestJet ouvre à 3 h 30;
  • le comptoir d’Air Canada ouvre à 3 h 30;
  • la file d’attente de l’ACSTA pour les contrôles de sécurité ouvre à 4 h 15.

Cependant, les voyageurs devraient toujours faire confirmer par leur transporteur le temps et les options d’enregistrement et passer le contrôle de sécurité tout de suite après.

Les personnes qui voyagent l’après-midi et le soir trouveront, dans les distributrices, un choix d’aliments et de boissons 24 heures sur 24 ainsi que du café Keurig. Il n’y a pas de distributeur de monnaie côté piste, donc nous vous recommandons d’apporter de la monnaie, mais n’oubliez pas de la sortir de vos poches au contrôle de sécurité!

Ressources pour les voyageurs :


L’aéroport international de Fredericton accueille chaque année 350 000 passagers et offre quotidiennement des vols directs vers les grands carrefours aériens que sont Toronto, Montréal, Ottawa et Halifax, ainsi que des vols saisonniers pour Cancun, Varadero, Puerto Plata, Punta Cana et Holguin. Employeur important de la région, l’aéroport emploie 269 personnes sur place. En 2030, l’aéroport contribuera 41,5 millions de dollars au PIB, générant 1015 emplois au Nouveau-Brunswick et servant 500 000 passagers par année.