Le projet d’agrandissement du terminal de l'aéroport international de Fredericton prend son envol - Aéroport international de Fredericton
Nouvelles

Le projet d’agrandissement du terminal de l’aéroport international de Fredericton prend son envol

mai 7, 2018

Le gouvernement du Canada, le gouvernement du Nouveau-Brunswick et l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton (AAIF) annoncent aujourd’hui qu’une entente a été conclue pour le financement du projet d’agrandissement du terminal de l’aéroport international de Fredericton (YFC).

Terminal expansion exterior rendering

Vue extérieure du projet d’agrandissement et de rénovation (rendu d’architecture)

L’aérogare actuelle a dépassé la capacité d’accueil pour laquelle elle a été conçue voilà plus de 10 ans. Au cours des huit dernières années, l’aéroport a connu une croissance constante; le trafic passagers a notamment augmenté de plus de 33 % dans les cinq dernières années. Cette hausse d’achalandage combinée à l’arrivée de deux nouveaux transporteurs aériens réguliers et la desserte de plusieurs nouvelles destinations soleil ont mis à rude épreuve l’infrastructure désuète de l’aéroport.

Organisme à but non lucratif, l’Autorité aéroportuaire réinvestit tous ses revenus dans l’aéroport. Grâce à une saine gestion financière, elle est en mesure de financer 40 % du projet. Les activités habituelles de YFC génèrent annuellement 662 emplois ETP (équivalents temps plein), 38,8 millions de dollars de PIB et 28,8 millions en revenus du travail pour le Nouveau-Brunswick. L’agrandissement et la rénovation de l’aérogare, qui permettront à l’aéroport de continuer d’accroître son volume de trafic et son impact économique, ajoutera 572 emplois ETP pendant la construction.

« Ce projet est crucial et nous nous réjouissons que tous les ordres de gouvernement reconnaissent l’importance de l’aéroport pour l’économie de la région », commente la présidente et chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton, Johanne Gallant.

Matt DeCourcey, député libéral de la circonscription fédérale de Fredericton, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, déclare : « Le gouvernement du Canada est fier d’investir dans l’agrandissement d’une des principales portes d’entrée du Canada atlantique pour le commerce et le tourisme. Des centaines de milliers de personnes arrivent au Nouveau-Brunswick chaque année en passant par l’aéroport international de Fredericton. Les infrastructures de transport modernes et efficaces offrent d’importantes possibilités de développement économique pour les entreprises du Canada, permettent d’établir des liens vers les marchés régionaux et internationaux et offrent de bons emplois pour les gens de la classe moyenne et pour ceux qui travaillent fort pour en faire partie. »

« Votre gouvernement comprend l’importance de réaliser des investissements stratégiques puisqu’il s’agit d’un élément central de notre plan de croissance économique pluriannuel », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. « En tant qu’économie axée sur les exportations, il est important que nous investissions dans notre infrastructure logistique pour que les entreprises du Nouveau-Brunswick puissent faire circuler leurs produits et services autour du monde. »

YFC Terminal Expansion - architecht's rendering departures lounge

Vue de la salle de départ dans la nouvelle aérogare de YFC (rendu d’architecture).

Les travaux permettront de doubler la taille de l’aérogare et, une fois achevés, se concrétiseront par de nombreux avantages pour les passagers, notamment :

  • Amélioration de la circulation des passagers à l’enregistrement
  • Espace accru pour accueillir davantage de passagers
  • Ajout de services dans la zone située après les contrôles de sûreté
  • Amélioration de l’efficacité énergétique de l’aéroport
  • Couloirs couverts jusqu’aux avions
  • Modernisation du confort et de l’apparence de l’aéroport

Les plans sont terminés et le projet est prêt à faire l’objet d’un appel d’offres. Les travaux de construction devraient commencer au début de l’été 2018.

« Notre aéroport est la première chose que les voyageurs et les investisseurs voient en arrivant dans la région de la capitale et c’est aussi la dernière impression qu’ils en ont. Ce design reflète l’importance que l’aéroport international de Fredericton accorde à l’accueil des visiteurs à Fredericton et au Nouveau-Brunswick, explique Mme Gallant.


L’aéroport international de Fredericton accueille chaque année 398 000 passagers et offre quotidiennement des vols directs vers les grands carrefours aériens que sont Toronto (Pearson et Billy Bishop), Montréal, Ottawa et Halifax ainsi que des vols saisonniers vers les destinations soleil de Cancun, Cayo Coco, Cayo Santa Maria Puerto Plata et Punta Cana. Chaque année, grâce à son activité économique directe, indirecte et induite, YFC génère 662 emplois, 38,8 millions de dollars de PIB et 25,8 millions en revenus du travail.