Un record historique pour le trafic passagers à l’aéroport international de Fredericton - Aéroport international de Fredericton
Nouvelles

Un record historique pour le trafic passagers à l’aéroport international de Fredericton

septembre 27, 2018

L’aéroport international de Fredericton a connu, en août, le mois le plus achalandé de son existence alors que plus de 45 000 personnes se sont envolés de YFC, ce qui hausse le trafic passager de 9,3 % jusqu’à maintenant cette année. Les projections indiquent que l’aéroport enregistrera un nouveau record pour la neuvième année consécutive.

Un meilleur choix de vols et une excellente année touristique ont contribué en 2018 à l’augmentation du trafic passager. En fait, les voyageurs ont plus de choix qu’ils n’en ont jamais eu. Air Canada a augmenté la fréquence de ses vols vers Montréal durant l’été 2018, Porter Airlines s’est joint à la famille YFC en septembre 2017 et les destinations soleil et l’offre de WestJet vers Toronto demeurent populaires.

« Nous travaillons de près avec nos intervenants pour accroître les services de manière à stimuler la croissance de la communité », commente Johanne Gallant présidente et directrice générale de Fredericton International Airport Authority.

« C’est ainsi que l’autorité aéroportuaire mesure le succès : procurer les services qui soutiennent le mieux le tourisme et la croissance des entreprises et qui améliorent la qualité de vie des Néo-Brunswickois. »

L’aéroport international de Fredericton génère d’importantes retombées économiques dans toute la région. En 2017, une étude réalisée par Tacit Elements Inc. montrait que l’aéroport générait 662 emplois ETP (équivalent temps plein) dans la région et contribuait 38,8 millions de dollars au PIB.


L’aéroport international de Fredericton (YFC) sert environ 398 000 passagers par année et offre chaque jour des vols directs vers les grands carrefours aériens que sont Toronto (Pearson et Billy Bishop), Montréal, Ottawa et Halifax ainsi que des vols saisonniers pour les populaires destinations soleil que sont Cancun, Cayo Coco, Cayo Santa Maria et Punta Cana. Chaque année, grâce à son activité économique directe, indirecte et induite, YFC génère 662 emplois, contribue 38,8 millions de dollars au PIB et crée 25,8 millions de dollars de revenus du travail au Nouveau-Brunswick.